es
es
es
es

Permission de la Résidence les étrangers qui achètent un étage de plus d’un 160.000€

Une permission de la Résidence les étrangers qui achètent un étage(appartement) de plus d'un 160.000€

Le Gouvernement accordera le permis de séjour des étrangers en Espagne qu’ils(elles) acquièrent une demeure dont le prix est supérieur à 160.000 euros, comme a annoncé le secrétaire d’État de Commerce, Jaime García-Legaz. Déjà au début d’un juillet, l’Exécutif de Mariano Rajoy a annoncé son intention d’accorder la permission automatique de résidence aux étrangers qui investissaient(intervertissaient) dans des actifs immobiliers dans españa par un montant supérieur à 160.000 euros.

“Dans quelques semaines il(elle) part pour mettre en place une réforme du Décret d’extranéité pour accorder le permis de séjour des étrangers en Espagne qu’ils(elles) acquièrent une demeure à partir d’un niveau de prix”, a indiqué García-Legaz dans son intervention dans ‘ Ágora ‘ organisé par un ‘ Économiste ‘ et Ernst et Young. Comme il(elle) a expliqué, cette initiative est spécialement mise au point au marché russe et chinois.

Bien que Mariano Rajoy ait assuré par la suite que l’Exécutif n’a pas pris de décision à ce sujet, le secrétaire d’État a pointé aux 160.000 euros comme la limite de prix des étages(appartements) qui serait fixé dans cette mesure, un montant qu’il(elle) estime “équilibré”. “On ne peut pas mettre une limite de plus bas prix, parce qu’il(elle) générerait une demande massive de permis de séjour”, il(elle) a signalé à ce sujet.

En ce qui concerne les destinataires, Gargía-Legaz considère que les marchés russes ou chinois sont dans ceux qui sont détectés “une demande importante de demeure en Espagne”.

Comme il(elle) a indiqué, se fréquente(se soigne) une initiative dans laquelle ils(elles) travaillent depuis le printemps passé les ministères d’Emploi, de Promotion, d’Intérieur et d’Affaires Etrangères, et dont l’objectif seríareducir le ‘stock’ d’étages(appartements) qui existe en Espagne, où actuellement “une capacité d’achat ne se trouve pas beaucoup par le manque de crédit”.

Gargía-Legaz a expliqué que demain il y aura une réunion avec les ministères impliqués pour traiter ce changement(échange) normatif avec lequel l’Exécutif pretendeimpulsar la demande externe de demeure, dans un moment dans lequel la demande nationale est paralysée et à peine se rend aboutie l’excédent d’étages(appartements) construits sans vendre.

Il(Elle) a assuré qu’il y a “très grande” une demande du secteur immobilier outre l’Espagne et a précisé que le marché espagnol de demeures offre une situation “très attractive” devant la chute considérable qu’il(elle) a eue dans les prix.

De la même manière, il(elle) a évalué la compétitivité de ce secteur par sa proximité au reste de pays européens et la stabilité politique et juridique qui offre les étrangers.

“Dans quelques semaines, elle sera mise en place, la réforme du décret d’extranéité pour relancer la demande extérieure et pour contribuer à réduire le ‘stock’ d’offre de demeures”, il(elle) a dit, après avoir ajouté que ce changement(échange) normatif a été aussi réalisé en Irlande et au Portugal et est évalué par les gouvernements d’autres pays européens.

Le ministre des affaires étrangères, José Manuel García-Margallo, a déjà avancé le 14 novembre passé dans le Congrès des Députés que le Gouvernement accélère les permis de séjour les étrangers qui acquièrent des propriétés immobilières en Espagne.

 

Permission de la Résidence les étrangers qui achètent un étage de plus d’un 160.000€

Permission de la Résidence les étrangers qui achètent un étage de plus d'un 160.000€

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *