Mariage avec un ou une espagnole


Aujourd’hui, nous allons parler du mariage avec un ou une espagnole qui est en dehors de l’Union européenne afin que le mariage soit légal et que cette personne puisse bénéficier de tous les avantages d’être un parent de citoyen de l’Union européenne.

La première condition préalable


1 / Le certificat  de capacité à mariage qui  doit être fait avant le mariage 

Il commence là où réside le citoyen espagnol ou dans l’état civil où il est inscrit. 

Le couple doit faire sa demande ensemble en présentant les différents documents comme: 

Le certificat de célibat, de divorce ou de veuvage, à la fois du ressortissant espagnol et du futur conjoint qui est hors de l’UE. 

2 / Le casier judiciaire

3 / La domiciliation, là où chacun d’entre eux réside, car ce document doit être  déposé  au consulat espagnol qui correspond à votre zone. 

Mariage avec un ou une espagnole

Le citoyen espagnol doit commencer cette procédure dans l’état civil qui lui correspond également par inscription. 

Ce que fait l’état civil, est, au moment de déposer le dossier. 

Il donne un  rendez-vous au citoyen espagnol ou il garde les documents  et lui donne un rendez-vous plus tard pour lui poser des questions. 

L’entretien est  fait  par le  conseiller juridique. Dans les petites villes c’est  le juge de l’état civil qui le fait. 

Le but de cet entretien est d’essayer de déterminer si le mariage est réel et non un mariage blanc. 

Les  questions les plus courantes qu’il pose généralement, concernent  le conjoint, telles que: s’il connait la mère, le père, combien de frères et sœurs a-t-il, la première fois qu’ils se sont rencontrés, où, qu’est-ce que l’autre  conjoint aime etc… 

À travers cet entretien, il tente de déterminer la validité de la relation afin qu’il n’y ait pas de mariage blanc  


Une fois l’entretien terminé, l’administration espagnole envoie les documents au consulat d’Espagne qui  correspond  par zone de l’autre  personne, qui sera votre conjoint. Le consulat appelle également l’autre  personne  pour un entretien très similaire. 

Le but est d’essayer de déterminer la validité de la relation et démontrer que ce n’est pas une relation de fraude ou d’intérêt  

Si les deux entretiens sont correctement déterminés dans le consulat espagnol et le registre civile, la demande de mariage est considérée comme valide. 

À partir de ce moment, le mariage peut être célébré et enregistré directement dans le registre central en Espagne ou par le consulat espagnol qui lui correspondant, c’est un processus qui prend un certain temps, mais il est essentiel pour ceux qui sont en dehors de l’Union européenne. , et qui ont épousé le ou la  ressortissant(e) espagnol(e), Le futur époux ou épouse aura les mêmes droits que n’importe quel citoyen européen. 

Parmi ces droits  bien sûr, une résidence de cinq ans qui devient une résidence permanente. 

Une résidence qui, après trois ans, à cause d’une séparation ou d’un divorce, peut être maintenue ou peut être changée à tout moment par une résidence propre. 

Mais je le répète encore, le certificat de capacité à mariage  est obligatoire, même quand ils ont été mariés  par ignorance de la loi dans le pays d’origine de la personne non communautaire. 

Il est conseillé qu’il y ait un divorce et un remariage après le certificat à mariage. 

Le faire d’une autre manière est complexe. 

Que se passe-t-il dans certains cas, comme dans le cas d’un mariage où le citoyen n’est pas un Espagnol d’origine, mais  il a obtenu  la nationalité espagnole et  il était déjà marié dans son pays d’origine à un(e)citoyen(e) de sa propre nationalité? C’est un cas très courant. 


Par exemple, un Marocain ou un Algérien qui est marié et a des enfants et acquiert finalement la nationalité espagnole. 

Que se passe-t-il  avec  le conjoint  avec qui il est depuis des années .

Il existe une solution qui est la suivante: La relation peut se célébrer en tant que concubinage, parce qu’on comprend que la personne devenue citoyenne espagnole était auparavant mariée à une autre personne d’une autre nationalité. Cette formule est valable, tout comme celle du mariage.

Une autre option est que si vous avez des enfants mineurs, ils peuvent être automatiquement nationalisés espagnols, la mère des enfants aura également le droit d’obtenir une résidence communautaire pour être la mère de citoyens espagnols. C’est beaucoup plus simple, d’entrer en Espagne avec un visa de touriste et commencer la procédure du mariage directement en Espagne qui est beaucoup plus simple et moins complexe.

Nous en parlerons dans une autre vidéo. J’espère que ma petite explication vous aura été bénéfique Si vous avez des questions nous sommes à votre disposition.

Pour nous contacter: lien

Pour afficher la page en anglais, espagnole ou arabe.

Mariage avec un ou une espagnole