Avantages de l’intégration sociale et par formation


La nouvelle loi sur l’immigration facilite l’obtention de résidences en raison de l’intégration sociale ou de formation.

Nous allons expliquer les avantages des permis de séjour pour intégration sociale ou par formation et les différentes options qui existent pour obtenir la résidence en Espagne.


Ci-dessous, nous allons vous expliquer en détail comment obtenir un permis de séjour en Espagne en tant que personne en situation irrégulière dans ce pays. Pour cela, nous allons parler des racines sociales et de la manière dont la nouvelle réglementation sur l’immigration ouvre plusieurs possibilités d’obtention de résidence, étant une réglementation beaucoup plus souple que la réglementation précédente.

À partir du 26 août, avec l’entrée en vigueur de la nouvelle loi sur l’immigration, l’obtention de la résidence en Espagne et les autres procédures liées à la résidence seront plus faciles qu’auparavant.

Mais nous allons nous concentrer sur l’explication des facilités qui existent désormais pour obtenir la résidence en Espagne pour les personnes en situation irrégulière grâce à la nouvelle réglementation.


1. Intégration par formation


Nous allons commencer à expliquer les options d’obtention d’un permis de séjour en Espagne par intégration à travers la formation.

Comme nous l’avons déjà mentionné, il existe plusieurs options et probablement la plus innovante est d’obtenir la résidence avec deux ans de statut irrégulier. Sans avoir besoin d’un contrat de travail, il suffit de s’engager dans une formation.

Cette première option consiste essentiellement à s’engager d’abord à suivre une formation avec laquelle on vous accorde un an de résidence. Dans un délai maximum de trois mois après l’obtention de ce permis, vous devez commencer la formation ou ils retireront votre résidence d’un an que vous avez réalisé.

Vous commencerez le stage, qui peut être d’électricien, jardinier, etc.

La formation doit contenir des cours reconnus par le ministère, par des académies privées ou par le bureau de l’emploi (SEPE).

Une fois ce cours terminé, et après l’avoir fait pendant plusieurs mois, vous allez demander la résidence en Espagne pour obtenir un permis de deux ans. Pour le faire, vous avez principalement trois options.

Avantages de l’intégration sociale et par formation

1.1. Obtenir un contrat de travail


La première option est d’obtenir un contrat de travail qui n’a pas à être d’une durée indéterminée ni durer un an, comme exigeait la réglementation précédente. Maintenant il suffit d’obtenir un contrat de travail de quelques mois et que ça soit à temps partiel de 30 heures par exemple, en plus de devoir avoir un salaire qui soit semblable au salaire convenu de l’accord de ces emplois et respecter le salaire minimum interprofessionnel (SMI).

1.2. Créer un petit projet d’entreprise


La deuxième option serait de développer un projet de petite entreprise avec son certificat de faisabilité correspondant et un montant minimum d’investissement dont uniquement l’initial est demandé. Un informaticien, par exemple, peut créer un projet de petite entreprise avec l’achat d’un ordinateur et peut travailler à domicile.

Cet investissement est minime et de cette façon vous devenez indépendants et vous devriez l’être obligatoirement pendant un an, mais avec le renouvellement de la résidence à la fin de la première année, vous serez capables de travailler à la fois sur votre propre activité indépendante.

 Il convient également de noter que pendant la première année en tant qu’indépendant, vous paierez environ 68 euros de sécurité sociale.

Ensuite, on vous accorde un permis de séjour de 4 ans et lors de votre renouvellement, comme vous êtes ici depuis cinq ans, vous pourrez accéder à un permis de séjour permanent si vous n’avez pas quitté le pays depuis plus de 10 mois, une option qui est très intéressante.

1.3. Avoir un minimum d’argent pour rester


La troisième option est d’avoir une somme d’argent suffisante pour subvenir à ses besoins et avec laquelle on vous accorde un permis de séjour à but non lucratif. Ladite somme d’argent minimum consiste à multiplier le revenu vital minimum par 12 mois.

Cependant, cette résidence non lucrative ne s’avère pas intéressante, car une carte de séjour avec travail permet à la fois de travailler à son compte et en tant que salarié, alors qu’une carte de séjour non lucrative ne le permet pas.  Il n’y a pas que ça, mais que lors du renouvellement, nous devrons avoir une somme d’argent excessive sur le compte bancaire et être en mesure de le justifier.

Cette option n’est donc pas recommandée.


2. Intégration sociale


L’autre manière d’obtenir la résidence est avec un permis de séjour basé sur l’intégration sociale classique. À travers lequel il y a plusieurs avantages, comme, par exemple, que le contrat de travail ne dure que trois mois et qu’il n’est pas obligatoire de travailler à plein temps. Il peut même être un contrat de seulement 20 heures par semaine si vous êtes en charge de mineurs ou de personnes handicapées. Vous pouvez, dans ce cas, obtenir un permis de séjour d’un an.

Vous pouvez, ensuite, renouveler ce permis de séjour pour quatre années supplémentaires. Apres avoir passé 4 ans au total dans le pays, vous pourrez demander un permis de séjour permanent, tant que vous n’avez pas quitté le pays depuis plus de 10 mois.

Un aspect très intéressant car il est maintenant beaucoup plus flexible d’obtenir la résidence qu’auparavant.

De même, avec l’option de l’intégration sociale classique, vous pouvez accéder à un permis de séjour grâce un projet de petite entreprise comme le cas mentionné ci-dessus. Seuls un rapport de la mairie et un investissement minimum sont nécessaires pour obtenir une première année de résidence en tant que travailleur indépendant ou auto entrepreneur.


3. Autres avantages de la nouvelle réglementation


En plus de ces grands avantages que nous vous avons expliqués pour les cas de permis de séjour par intégration  sociale ou  par formation, la nouvelle réglementation sur l’immigration accorde d’autres nouveaux avantages pour les cas de regroupement où les montants sont minimes pour pouvoir regrouper des mineurs d’âge, et plus d’ avantages tels que l’octroi de permis de séjour de quatre ans.

Nous vous expliquerons ces avantages plus tard, puisque dans ce cas nous nous sommes concentrés uniquement sur l’explication de ceux relatifs à la résidence par intégration sociale ou celle par la formation.

Nous reviendrons donc avec d’autres aspects intéressants de cette nouvelle loi sur l’immigration à l’avenir.

Nous espérons que ces informations vous ont été utiles et nous sommes à votre disposition pour vous assister dans n’importe quelle langue et prendre en charge vos démarches au niveau national.

Si vous souhaitez être informé de ces sujets, nous vous invitons à visiter nos réseaux sociaux et notre chaîne YouTube. Vous pouvez aussi remplir le formulaire que nous avons sur notre site Web pour vous envoyer des newsletters avec les dernières nouvelles et les informations les plus récentes.

Pour nous contacter: lien

Pour afficher la page en anglais, espagnole ou arabe.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *